Marque > [ Estée Lauder ]

Sensuous Nude par Estee Lauder

S’il y a un exercice que je redoute particulièrement, c’est de parler d’un parfum. Car j’ai toujours eu l’impression que seuls les nez pouvaient vous en parler avec une certaine noblesse. Pour ma part, j’ai toujours l’impression qu’à part vous dire que cela sent bon, je reste pauvre en qualificatif. Sensuous Nude par Estee Lauder, lui, vous propose une expérience. Certes, je pourrai vous en énumérer les matières premières qui composent ces jus.

Sensuous Nude par Estee Lauder Sensuous Nude par Estee Lauder

Découvrir Sensuous Nude par Estee Lauder

Mais je ne suis pas convaincue de l’exercice. Alors forcément quand je dois parler de parfums, j’essaye en général de parler du ressenti et des émotions qu’il véhicule comme ce fut le cas pour Love By Chloé. Il est donc temps de vous parler de mon récent coup de cœur parfumé qui s’appelle Sensuous Nude par Estee Lauder. Une eau de parfum qui vaut le détour tant son ressenti est unique. Pouvoir olfactif garanti pour cette eau de parfum femme.

Un parfum différent

On connait forcément beaucoup les cosmétiques d’Estée Lauder mais moins ses créations parfumées. Sensuous Nude propose une aventure corporelle avec ce nouveau parfum. Au vrai sens du terme. J’ai eu une impression d’une peau dorée par le soleil et l’huile de monoï en arrière fond avec cette fragrance. Bref, ça sent la sensualité à plein nez avec ce parfum vaporisateur, sophistiqué et sensuel.

Sensualité intense

Sensious Nude est un musc boisé. Côté ingrédient, on retrouve la fraicheur de la bergamote de Sicile alliée à la mandarine sans oublier la baie de rose et le poivre noir.  Sincèrement, c’est un cocktail très agréable, à porter été comme hiver. Sans oublier qu’il s’en dégage une expérience d’attitude sexy, ce parfum spray s’avère chaleureux, sensuel et intime, du moins personnel.

Infos pratiques

Découvrez nos jus préférés testés et validés par notre rédaction. Pour en savoir plus sur le Air de First de Van Cleef & Arpels


Rédigé par Christel Caulet

le 04 octobre 2011

1 commentaire

Un petit mot à ajouter ?