Corps & Bain > [ Epilation ]

L’Aquaperfect Soft de Calor

En matière d’épilation, je crois que j’ai tout testé ou presque. J’ai longtemps eu recours à une esthéticienne pour mettre à mort mes poils qui pratiquait une épilation au sucre d’une douceur fantastique, puis faute de budget suffisant, j’ai du mettre fin à ce rendez-vous régulier pour me laisser convaincre par les machines à épiler -celle comme Babyliss qui chauffe la cire. S’il m’est arrivé parfois d’avoir recours au rasage, j’ai depuis longtemps désormais arrêté ce type de pratique pour des raisons évidentes d’agressions cutanées que cela fait, la peau se retrouvant en général abimée et asséchée. Bref, il ne me restait plus beaucoup d’alternatives possibles.  Récemment, Calor m’a proposée de tester l’Aquaperfect Soft de Calor, un épilateur électrique. Découverte.

L'Aquaperfect Soft de Calor L’Aquaperfect Soft de Calor

Découvrir l’Aquaperfect Soft de Calor

Je crois qu’on se ressemble toutes finalement. Si j’avais peur de me convertir à l’épilateur électrique pour des raisons évidentes de geste douloureux, j’étais un peu stupide. Bref, l’Aquaperfect Soft de Calor pouvait peut être me convaincre de me convertir à l’épilateur électrique. Il se trouve qu’en plus, Calor avait planché sur la douleur que cela peut provoquer parfois en mettant au point une  nouvelle technologie. Équipé d’une barrette massante et d’un flux d’air frais, le produit s’offre le luxe d’être équipé d’un système désensibilisant.  De quoi me convaincre…

Une épilation en douceur

Autre point non négligeable : Cet épilateur  peut être utilisé sous l’eau. Ce qui dans mon imaginaire diminuait d’office la douleur que l’on peut ressentir parfois.

Une arme anti-poil

C’est donc avec mon arme anti-poils que je me suis lancée un défi : Venir à bout de ces maudits poils. Le premier pas était franchi. Je laissais l’eau me porter vers mes jambes avec un geste à la fois juste et ferme. Concrètement, j’ai eu moins mal. J’avais le souvenir douloureux des premiers épilateurs que ma mère achetait quand j’étais adolescente.
Sincèrement, c’était vraiment le jour et la nuit, niveau douleur ! Et puis, le bruit de fond était également différent. J’avais un produit qui faisait moins de bruit et qui épilait chacun de mes poils, les courts comme les longs. Bref, j’étais contente. L’engin est équipée d’une tête pivotante qui s’adapte parfaitement à vos formes. D’ailleurs à ce sujet là, il va falloir que je me remette au yoga si je veux gagner en souplesse.

 

Autre avantage

On peut refaire ses retouches quand on veut. Pas besoin d’attendre l’esthéticienne pour cela. C’est quand même bien pratique.

Rédigé par Christel Caulet

le 19 mai 2014

1 commentaire

Un petit mot à ajouter ?