Comment décoder les étiquettes des cosmétiques ?

Comment décoder les étiquettes des cosmétiques ? C’est ce qu’on va tenter de vous expliquer dans cet article. N’hésitez pas à nous laisser un petit message à la fin…

Comment décoder les étiquettes des cosmétiques ?Apprendre à décoder les étiquettes des cosmétiques

Ancienne journaliste au Figaro Madame, j’ai eu la chance de découvrir par le passé l’univers de la cosmétique industrielle et elle peut dès lors vous affirmer : les grandes marques débordent d’ingéniosité pour satisfaire notre besoin de découvrir de nouveaux produits grâce à un marketing très étudié. En effet, c’est un marché extrêmement juteux -350 millions de dollars par an pour les produits de soin de la peau. Alors oui, les dites marques se convertissent à des soins plus doux pour le corps comme l’aromathérapie.

Produits toxiques

Marché juteux revient à dire un marché peu scrupuleux ! Les grands noms de la cosmétique n’hésitent pas à utiliser des produits toxiques dans les produits qui prônent des vertus de jeunesse, beauté et santé. Première étape : On est en droit de se demander quel est l’intérêt d’aller se badigeonner le corps de produits toxiques ?

En effet, certaines études scientifiques ont prouvé que l’utilisation de certains produits pouvaient avoir des incidences sur notre santé (cancer du sein notamment), je vous livre ici les ingrédients suspects. A vous de juger !

On va faire un petit jeu si vous le voulez bien ?

Allez chercher l’ensemble des produits cosmétiques que vous utilisez dans votre salle de bain.
Maintenant, regardez de plus près leur composition. Attention : cela peut vous dégoûter d’utiliser ces produits !

  •  Les sels d’aluminium :

Ils sont utilisés pour leur pouvoir absorbant. Le seul problème est que ces sels d’aluminium contiennent comme leur noms l’indique de l’aluminium qui est un métal toxique indésirable dans le corps humain. Or les sels d’aluminium sont très solubles dans l’eau et les graisses, ce qui facilite leur pénétration dans notre organisme. Ils sont ainsi soupçonnés de causer plusieurs maladies en raison de leur neuro-toxicité comme les maladies cardiaques ou osseuses, l’Alzheimer ou encore le cancer….

Comment les reconnaître ? Leurs noms sont nombreux : Aluminium chloryde, Aluminium chlorydrate,  Aluminium chlorydrex, Aluminium chlorydrex PG, un agent actif antitranspirant, Aluminium sesquichlorydrate,  Aluminium zirconium trichlorhydrex GLY …..

  • Les alcools :

Ils sont très prisés en cosmétique pour leur action anti-microbienne. Cependant ils peuvent ainsi être très irritants et peuvent assécher la peau.

Comment les reconnaître ? Benzyl alcohol (alcool benzylique) Alcohol ou Alcohol Denat Isopropyl alcohol (Isopropanol ou alcool isopropylique).

  •  Les parabènes :

On en entend parler non-stop. Car ils sont très ut8370ilisés en tant que conservateurs pour leur pouvoir anti-bactérien. Attention, cependant, leur toxicité lance aujourd’hui un débat sans fin.  Ils seraient aussi des modificateurs endocriniens. Les conséquences ?  Le danger serait pour notre appareil reproducteur ainsi que nos hormones. Leur toxicité n’est donc plus à démontrer d’autant plus que plusieurs études ont montré une concentration importante de parabens au sein de patientes atteintes de cancers du sein.

Comment les reconnaître ? methhylparaben, propylparaben, butylparaben….

Là encore, vous le retrouverez partout ! Malheureusement. Il est utilisé comme conservateur pour son pouvoir anti-bactérien.Toutefois cette molécule se stocke dans le corps humain et se libère progressivement en attaquant les cellules reproductrices et thyroïdiennes.

Comment le reconnaître ? Triclosan

Alors ? On est prête à parier que même vos produits estampillés du logo bio en contiennent, non ? Ah oui, ça fait peur ? On sait…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×

Toi aussi, tu veux t'inscrire à notre newsletter pour remporter des cadeaux beauté...

popup magazine