Un avis non essentiel, sans aucun doute

Je n’ai pas pour habitude de chroniquer sur les événements de la vie politique dans l’actualité. Mais force est de constater que les récentes décisions du gouvernement m’obligent à répondre à cette bêtise ambiante. Oui, la beauté et les « produits dits non essentiels » selon le gouvernement s’avèrent pour moi être capital.

Produits de maquillage
Produits de maquillage

Produits non essentiels

Vivrait-on sous un régime masculin ? Là encore, je n’ai pas d’autre choix que de répondre positivement à cette question. Parce que quand on décide de faire du mascara et du fond de teint des produits non essentiels, on s’engage sur un chemin bizarre. Pour moi, ils me semblent essentiels pour garder ma dignité et ma féminité. L’idée aurait pu passer inaperçue si les produits du bricolage avaient également été classifiés non essentiels. Mais non, il faut croire que l’un de nos ministres ou un de leurs amis doit avoir une cuisine à terminer ou quelque chose du genre. Bref, j’ai du mal à comprendre autre chose que le mascara est futile alors que la clef à molette ou le marteau sont capitaux. Le message est genré et je déteste ça.

Le choix de se faire belle

La manière dont le gouvernement nous infantilise avec le covid19 est déjà pas facile à vivre pour bon nombre d’entre nous, alors y ajouter l’envie de se faire belle me semble facile et réelle. Oui, je ne suis pas du style à me plaindre normalement, j’ai perdu ma lutte acharnée à travailler comme une folle sur mon blog voyage car autant être honnête, les voyages n’attirent plus grand monde. Et si en plus, je ne peux plus travailler sur les produits cosmétiques, autant se tirer une balle dans la tête. Merci qui ? Merci Macron. La beauté reste pour moi une valeur refuge, me sentir féminine m’aide au quotidien à rester digne et à rester enfermée entre ces quatre murs. Alors oui, je suis en colère.

Colère

Oui, je suis en colère contre ce président qui prend des mesurettes et n’est même pas foutu d’anticiper la seconde vague du covid19 avec des lits supplémentaires dans les hôpitaux. Oui, je suis en colère qu’on en arrive à détester la politique à cause de l’incompétence de ces élus qui se gargarisent d’auto-congratulations à longueur de journée. Oui, je suis en colère qu’on pousse la société à se diviser en créant des problèmes d’inégalités des genres dans notre société. Et tout ça est dit par une simple blogueuse beauté qui est journaliste au demeurant. Je croyais quand j’étais enfant que le fait d’être une femme ne serait pas un problème. Triste retour à la réalité avec cette décision débile de classifier les produits essentiels des produits non essentiels.

Peut être que les taxes que j’envoie tous les trimestres aux impôts doivent eux aussi être renommés en impôts non essentiels ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.