Aura de Mugler, le nouveau parfum

Parfum femme

Il y a chez Mugler quelque chose d’animal, de viscéral qui vous attrape vos entrailles et vous mène là où il veut vous entraîner. Ultra manichéen mais toujours plein de style et d’audace, après un Angel qui a marqué mon adolescence olfactive et un Alien dans les années 2000 qui m’a moins secoué, voilà le nouveau venu chez Mugler : Aura de Mugler, le nouveau parfum comme pour mieux nous envoûter…

Aura de Mugler, le nouveau parfum

Aura de Mugler, le nouveau parfum

Aura de Mugler, le nouveau parfum

Avec ces notes entêtantes, Angel m’a profondément secoué.  A l’époque, quand il est sorti, je terminais mon collège et toutes mes copines le portaient. Toutes ! Moi, pas… Ma mère n’avait pas les moyens de m’offrir ce genre de luxe. J’ai donc du attendre pour me l’offrir. En ville, j’habitais une petite ville dans l’Aveyron, c’était une véritable révolution. Toutes les filles portaient ce manichéen parfum gourmand, envoutant et révoltant. Car oui, au fil du temps, ce parfum m’a détournée de son origine. Ces notes le distinguaient comme jamais, il était reconnaissable parmi des milliers d’autres parfums en gardant son authenticité et sa personnalité. Quel parfum.
10 ans plus tard, Mugler a sorti Alien qui a moins marqué son époque. A cette époque, je faisais mes classes dans la presse télé et je crois bien ne l’avoir jamais senti tellement qu’il paraissait pâle comparé à Angel. A vrai dire, je suis récemment tombée dessus par hasard dans une parapharmacie, je l’ai évidemment aspergé pour en ressentir les effluves. Nettement plus doux, il reste néanmoins tout aussi intéressant. En fait, j’ai l’impression que Mugler m’accompagne au fil des décennies avec ses parfums qui signent à chaque époque une odeur. Là, avec Aura, Thierry Mugler casse les codes une fois de plus, les bouleverse carrément avec son premier oriental vert, un mélange de notes végétales. Je dirai même qu’il revient à ce qui a fait sa gloire avec Angel, il y a quelque chose d’animal en lui, qui prend les tripes.
Ce dernier opus a été composé par 4 parfumeurs qui l’ont construit autour des notes suivantes : Un brin de rhubarbe pour donner un côté acidulé en douceur, du  wolfwood, une senteur boisée et résineuse, de la fleur d’Oranger qui apporte toute la rondeur nécessaire, un poil de Vanille de Madagascar pour son côté exotique et enfin, une nouveauté de l’huile Essentielle de Liane Fauve. Comme toujours avec Mugler, on n’oublie pas que ce qui est bon à l’intérieur doit aussi l’être de l’extérieur. D’où ce flacon en forme de cœur qui marque les esprits avec son vert végétal. La ressemblance avec le flacon d’Angel n’est pas fortuite mais désirée et offre un côté émeraude à ce parfum si précieux.

Mais alors qu’en est il ?

Impossible d’être déçue par ce flacon et on reconnait là à la première senteur l’identité même de Mugler. On est bien avec un oriental vert qui vous prend les tripes et la tête dès les premières 10 minutes. Puis il s’estompe laissant tout son cœur se dévoiler. De la vanillé boisé bien agréable qui vous touche. Ou pas. Un parfum de niche qui devrait trouver son public sans trop de difficulté comme à chaque fois. Est ce que j’ai aimé ? Je ne l’ai pas détesté. Mais dire que je l’ai adoré serait vous trahir. C’est agréable mais je ne me retrouve pas avec ce parfum. C »est très difficile de vous expliquer le pourquoi du comment mais j’ai l’impression que je ne suis pas sa cible. Certes, il sent bon. Certes, il a un superbe packaging. Mais pour moi, il a quelque chose qui sonne faux.

Thierry Mugler Aura : à partir de 65€

La publicité d'Aura de Mugler, le nouveau parfum

La publicité d’Aura de Mugler, le nouveau parfum

 

A lire obligatoirement : le  blog voyage luxe et votre magazine voyage

Notez ce produit
snipet-image
par

Thierry Mugler

65

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 1 avis)

Leave a comment