Terre de Pastel voit grand

Par : Christel Caulet. Catégories : Spa

Il est des histoires qu’on apprécie de raconter. Sincèrement. En l’occurrence celle de Terre de Pastel, une marque qui a appris à se remettre en question et à évoluer positivement pour proposer une véritable vision futuriste de l’économie du Pastel à l’heure où dans cette filière connait des difficultés. Terre de Pastel voit grand.

Terre de Pastel

Terre de Pastel voit grand

Terre de Pastel voit grand

La marque Terre de Pastel a appris à renaitre ses cendres quand il y a 3 ans en arrière, la marque se retrouve face à une multitude de difficultés. Une mauvaise récolte de pastel les oblige à revoir et à modifier la stratégie même de l’entreprise. Aujourd’hui après 3 ans, la marque préfère sourire de ce dur apprentissage. « On a été obligée de s’adapter à de multiples contraintes et forcément cela nous a obligé à apprendre la patience d’une certaine manière », reconnait Sandrine Banessy, directrice de la marque.

Un travail de longue haleine

S’adapter et apprendre en même temps cela a donc été la voie choisie par Terre de Pastel. « On avait un tas de projet au départ sauf que lorsque vous voulez travailler le pastel et que vous n’en avez pas, la faute à une mauvaise récolte, cela complique les études et le travail en amont. On a donc décidé de revoir notre stratégie en plantant nous même la feuille de pastel. Sur le papier, c’est une bonne idée. Mais dans la réalité c’est quand même très compliqué parce qu’autant sur un plant de roses, une multitude de sources et de documents existe un peu partout. Mais pour le pastel, tout avait disparu. Il a donc faire des études, réfléchir et adapter nos plans. Mais heureusement, à force de travail, on a récolté cette année nos premiers 15 kg de pastels cultivés sur 4 hectares d’exploitation. On a travaillé avec une petite surface mais on est déjà très fier  de ce travail. »

Développer une économie réelle

Évidemment, avoir le produit ne suffit pas. Il faut aller plus loin, avoir une idée de ce qu’on veut en faire. « Dans l’esprit, on voulait exploiter les capacités extraordinaires de la plante. Au départ, on a travaillé avec une autre marque qui nous a abandonné en cours de route. Pourtant, on n’a pas laissé tomber pour autant notre projet. On a trouvé des partenaires régionaux pour travailler en étroite collaboration dont un laboratoire pour faire des études complémentaires avec nous. Mais c’est pareil, c’est le genre de détails qui prennent un temps incroyable. Pour faire homologuer un produit, il faut compter huit mois.  »

Une vision économique pour le Pastel

Sans parler de la vision de l’économie du Pastel au vrai sens du terme. Pour cela, la marque s’installera prochainement dans une ferme de Pastel avec la construction d’un nouveau site de 600 m2 à Labège d’ici à 5 ans. Un investissement entre 1,5 et 2 M€ s’imposera pour améliorer les infrastructures déjà conséquentes du groupe dont l’actuel siège du groupe (1.800 m2) abrite un restaurant, une boutique et le musée du Pastel et l’espace spa « Bleu de Toulouse » verra sa surface passer à 1.000 m2 (+ 300 m2).

De plus, la marque compte développer ses boutiques en nom propre comme c’est déjà le cas dans le centre ville de Toulouse. 2 nouvelles boutiques devraient voir le jour en 2017, à l’extérieur de la Ville rose. Un système de franchises qui espère s’implanter un jour aux États-Unis et à Londres à l’horizon 2021. Côté chiffres, Jean-Jacques Germain table sur un CA compris entre 1,5 et 1,7 M€ en 2017.

A force d’humilité et de dure patience, la marque de la holding lancera prochainement deux nouvelles marques de cosmétiques et produits lifestyle :  Bleu de Toulouse et Bleu par Nature (qui proposera une ligne de vêtements et de produits de décoration). « Bleu par nature », qui commercialise des articles de mode et de décoration et une marque dédiée aux cosmétiques, « Bleu de Toulouse » ont déjà été sollicités par la Suède, la Norvège et le Japon. A découvrir prochainement !

A lire obligatoirement : Notre blog voyage et le magazine Jet-lag

 

Notez ce produit
par

Terre de Pastel

5 (basé sur 2 avis)

1 Comment

Leave a comment