Le Dior Institut au Plaza Athénée

Dior Spa

Syntax error in album specification. Album does not exist: 54

J’ai récemment été eu la chance d’entrer au cœur de la Mecque du luxe. Un espace où tout n’est que douceur, bien-être et élégance.  J’ai récemment été convier au Dior Institut au Plaza Athénée, un spa unique qui  remplit toutes ses promesses. Découverte.

Le Dior Institut au Plaza Athénée

Le Dior Institut au Plaza Athénée

Le Dior Institut au Plaza Athénée

Forcément après avoir découvert les espaces, je me suis offert un petit soin de peau absolument remarquable qui vous donne l’impression de rajeunir de 20 ans. Oui, oui, 20 ans, pas plus, pas moins. Tout ça grâce aux soins issus des technologies innovantes mises au point par Dior. Bref, un moment unique, adapté de surcroît à tous les emplois du temps, puisque le Spa ferme ses portes à 22 heures.

C’est à l’hôtel Plaza Athénée que se trouve ce trésor de modernité. Le spa se compose de cinq salles, dont deux VIP. Un centre de fitness hi-tech, un sauna et un hammam viennent naturellement compléter le tableau. L’’Institut Dior est à l’image de ses boutiques et offre une parenthèse de luxe dans une ambiance magique empreinte de douceur et de pureté.

Une fois que j’ai eu franchies les portes du spa, je savais que j’étais entre de bonnes mains. D’abord, les photos dispatchées sur les murs de l’escalier vous font croire que oui, vous aussi, vous pourrez ressembler à Sharon Stone. Comme si les miracles existaient… Enfin, malgré cet instant de jalousie qui me hante pendant quelques micro secondes, je glisse vers le sous-sol de l’hôtel. Un vaste hall d’accueil en marbre s’ouvre à moi avec un magnifique bassin illuminé avec quelques lumières roses et bleues. C’est un peu comme si vous entriez dans le jardin d’Éden… Bon, ok, je ne rentre qu’à l’institut Dior, doux retour à la réalité.

Visite guidée

Après m’être présentée, on me dirige déjà vers les vestiaires qui sont relativement petits à mon goût. Les espaces sont relativement privée avec une cabine, une pauvre chaise et une simple douche. Je trouve le casier un peu trop petit pour y ranger toutes mes affaires mon bordel. La douche fait office également de hammam et de sauna. Concrètement, rien de vraiment génial qui mérite le détour. Je continue sur ma lancée et me dirige déjà vers la salle de repos.

Alors que je m’installe déjà sur un de ces grands lits qui ressemblent à des banquettes séparées par des légers voiles, j’ai déjà l’impression d’être gâtée avec toutes ces serviettes brodées par Dior. La personne de l’accueil me rejoint en m’amenant un plateau avec des fruits secs à grignoter et un jus de fruit. L’espace est absolument divin même s’il est quand même ouvert sur l’espace d’accueil. Les magazines disponibles sur les tables de salon sont tous en anglais, chinois, arabes, histoire de me faire comprendre qu’ici la clientèle est davantage étrangère que française.

La luxueuse cabine

Puis on vient me chercher pour le meilleur endroit de l’institut : la luxueuse cabine de soin. Extrêmement spacieuse, elle propose une décoration murale digne d’un boudoir en blanc et mauve. Histoire d’être dans une ambiance à la fois chaleureuse mais aussi très professionnelle, avec son équipement informatique et ses produits présentés dans une armoire vitrée… Car oui, ici c’est le grand show ! Les produits s’éclairent dès que la cabine est plongée dans l’obscurité la plus totale. C’est à peine croyable, sincèrement. Au total, il y a 5 cabines dans l’Institut et même une double.

Très vite, on m’explique que j’ai droit à un soin Regard Jeunesse. Même si le ton est ultra professionnel de la personne qui prendra soin de moi, on ne peut pas dire pour autant qu’elle soit antipathique même si je la trouve quand même un poil hautaine. Bref, elle m’explique la précision de la gestuelle qu’elle va me faire dans un instant. Tout sera 100% manuel, aussi bien le nettoyage de peau (dont un vrai gommage) et l’application des produits.  Le massage étant essentiel. J’ai déjà hâte que l’on commence !

Juste quelques minutes pour me mettre à l’aise même si à cet instant, je me sens plus ridicule qu »autre chose, je me cache alors sous une épaisse et douce serviette. Mon buste et le haut de mon dos sont dévêtus pour être massés. La température est comme montée d’un cran mais c’est important d’avoir bien chaud pendant le soin. Quand mon esthéticienne revient dans la pièce, elle m’installe des chaufferettes au niveau des reins et de la poitrine. Instant magique, je confirme. J’apprendrais plus tard que même le sol en marbre est chauffé.

Soin décevant

Un regret : Je n’ai pas eu de diagnostic de peau, ni même eu un peu de sympathie pour me mettre à l’aise. Bref, alors que l’instant pourrait être remarquable, je suis quand même un peu flippée par le fait de lui laisser ma peau comme terrain de pâture.  c’est vraiment surprenant. J’ai tout juste répondu  succinctement à un questionnaire pour savoir si j’avais des problèmes de santé ou pas, mais absolument aucune question sur ma peau…L’esthéticienne commence alors par un nettoyage en douceur, elle nettoie toujours la peau après chaque étape avec des mini serviettes/gants humides et chauds. C’est toujours précis, efficace et très agréable. Forcément.

Je ferme déjà les yeux pour me laisser guider par le son de la voix de mon esthéticienne qui déjà prépare sur place le masque professionnel à base de thé vert m’explique-t-elle. Puis, elle s’approche de moi et commence à étaler des couches généreuses sur mon visage mais aussi mon cou. Ça picote un peu, mais j’essaie de me relaxer. Elle m’explique -enfin- de ne pas m’inquiéter parce que le masque va se durcir pour être plus facile à retirer. C’est un peu bizarre car pour la première fois de ma vie, je me retrouve dans le noir le plus total. En effet, elle a totalement recouvert mes yeux avec ce masque. J’avoue très sincèrement à cet instant ne pas être très rassurée par ce qu’elle vient de me faire mais bon, je patiente. De toute façon, je n’ai rien d’autres à faire. Quelques minutes plus tard, elle me retire enfin le masque. J’ai sans me regarder dans un miroir la sensation d’avoir la peau totalement propre. Ultra purifiée même ! C’est très agréable.

Concrètement s’en suivent un massage tout doux de gestuelle d’esthéticienne sur mon visage avec une crème hydratante. Sincèrement, je suis quand même obligée de reconnaitre que je suis déçue. J’imaginais, à la lecture du soin, que les yeux bénéficieraient encore plus d’attention, le soin se nommant « Regard Jeunesse ». C’est vrai, mes yeux ont à peine eu droit au début du soin à un massage rapide. Tellement rapide que l’on aurait pu croire que c’était un soin classique du visage. Donc grosse déception à ce niveau-là.

Au final, je comprends au bout de quelques minutes que le soin est terminé. Pour être rapide, cela le fut. C’est alors l’instant miroir : j’ai la peau toute douce et elle a l’air d’être bien reposée. De là à dire que c’est un éclat incomparable, à d’autres s’il vous plait. Sincèrement, je ne me suis jamais sentie réellement à l’aise dans cet endroit. L’esthéticienne étant d’un froid glacial, en mode mécanique. Montant de la facture quand même : 110€ pour 50 minutes de traitement. J’ai un peu de mal à digérer l’histoire en tendant ma carte bleue, sincèrement.

 
Notez ce produit
snipet-image

Soin Regard Jeunesse

par

Dior Institut

110

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 1 avis)

Leave a comment